🚲 NOUS ACHETONS VOTRE VÉLO 💸

Freins de vélo de route: guide du débutant The Cyclist House

Freins de vélo de route: guide du débutant

Publié le 6 septembre 2021

Les freins sont un des éléments les plus importants du vélo de route ! Les cyclistes font confiance à des freins bien entretenus et parfaitement fonctionnels pour s’arrêter quand ils le souhaitent, pour les aider à contrôler leur vitesse lorsqu’ils négocient les virages et évitent les obstacles, le tout de manière sûre.
Freins à disque, freins mécaniques, freins sur jante, freins hydrauliques, freins en V, freins à étrier, freins cantilever - ils sont nombreux ! 

The Cyclist House vous livre aujourd’hui toutes les caractéristiques de ces différents types de freins & répond à toutes les questions que vous pourriez vous poser ! Mais si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les poser sur Facebook ou Instagram. 

QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES DES FREINS DE VÉLOS DE ROUTE ?

Quel que soit le type de frein que vous avez sur votre vélo de route, celui-ci est conçu pour vous aider à contrôler votre vitesse dans toutes les conditions !

Tous les freins de vélo de route fonctionnent à peu de choses près de la même manière et présentent les mêmes caractéristiques. Les leviers de frein montés sur le guidon actionnent des câbles ou des conduites hydrauliques, qui sont reliés à l'étrier de frein sur la jante de la roue ou au disque de frein. Pressez les leviers de frein avec la force appropriée et ils activent l'étrier de frein, qui applique les plaquettes de frein sur la surface de freinage (soit la jante sur un vélo à frein sur jante, soit le disque sur un vélo à frein à disque), et vous ralentissez ou vous vous arrêtez complètement.
C'est plutôt facile !

Freins de vélo de route: 3 typesQUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE FREINS DE VÉLO DE ROUTE ?

Il existe deux groupes de freins au monde : les freins sur jante et les freins à disque. Les freins sur jante sont ceux que l’on mettait traditionnellement sur les vélos de route. Mais, depuis une dizaine d’années, les freins à disque ont quitté l’univers du VTT pour rejoindre celui des vélos de route. Les supports de cadre et le passage des câbles sont très différents pour chaque système. Si votre vélo est conçu pour des freins sur jante, vous ne pouvez pas le convertir en freins à disque et inversement.

LES FREINS À DISQUE

Les freins à disque sont très populaires car ils sont puissants et fiables. Mais ils ont leurs avantages et leurs inconvénients. Bien qu’ils bénéficient d’une plus grande puissance de freinage sur un terrain mouillé et qu’ils soient réputés pour leur grande modulation et régularité, les personnes qui recherchent une grande légèreté dans leur vélo affirment qu’ils sont trop lourds. Mais les disques deviennent de plus en plus légers, et leur succès continue de grandir !

Fein à disque

Avantages

  • Puissance de freinage impressionnante sur un terrain mouillé
  • Freinage et modulation cohérents
  • Moins de fatigue des mains au freinage
  • Augmente la longévité de la roue (la surface de freinage n'est pas sur la jante)
  • Non affecté par le déréglage de la roue

Inconvénients

  • Poids
  • Prix
  • L'entretien peut être compliqué (en particulier avec les freins hydrauliques).

Les freins à disque existent en deux versions : mécanique et hydraulique.

Les freins à disque : mécanique

Frein à disque mécanique

Remarquez le câble en acier tressé au niveau de l'étrier de frein. Le câble tire le bras qui actionne le frein à disque mécanique.

Les freins à disque mécaniques utilisent un câble traditionnel en acier tressé pour presser l’étrier sur la surface de freinage. C’est pourquoi ils sont également appelés : « freins actionnés par câble ». Ils sont plus avantageux niveau prix. Si vous voulez des freins à disque mais que vous avez un budget limité, ceux-ci sont un très bon choix.
L’inconvénient est qu’ils sont plus lourds et nécessitent une plus grande force de freinage, vous aurez plus de problèmes de frottement du rotor et les câbles sont sujets à l’usure. 

Les freins à disque : hydraulique

Frein à disque hydraulique

Sur certains vélos de route, on ne voit pratiquement pas les câbles des freins hydrauliques.

On reconnait les freins à disque hydraulique par leur gaine. C’est une conduite hydraulique entièrement étanche, ce qui signifie qu'il s'agit d'un tuyau et non d'un câble. Lorsque vous serrez vos freins, la compression du liquide de frein hydraulique à l'intérieur du tuyau active l'étrier et les plaquettes de frein pour ralentir ou s’arrêter.

L'entretien des freins hydrauliques peut être un peu plus compliqué. Vous devrez périodiquement purger le système pour éliminer les bulles d'air et rafraîchir le liquide. Cette opération n'est pas des plus simples pour les mécaniciens amateurs et nécessite des outils spéciaux, mais il est toujours intéressant d'acquérir de nouvelles compétences. 

Le levier de vitesses utilisé sur les freins à disque hydrauliques en fait l'option la plus chère, mais la sensibilité est plus élevée sur ce type de freins (plus de puissance, moins de force nécessaire).

LES FREINS SUR JANTES

Toutes les roues possèdent des jantes et dans une système de freinage sur jante, c’est à cet endroit que la force de freinage est appliquée. Lorsque vous appuyez sur le levier de frein, la plaquette de frein est comprimée sur la piste de freinage de la jante, ce qui permet de ralentir votre vitesse. Les vélos de route, les vélos BMX, les vélos de tourisme et de ville ou encore les vélos cyclocross, ont tous des freins sur jante. Les coureurs de vélo de route préfèrent ce type de frein mais aujourd’hui, seulement une poignée de professionnels les utilisent encore.

Avantages

  • Plus léger que le disque
  • Mécanique simple et facile à entretenir
  • Plus aérodynamique 

Inconvénients

  • Moins réactif que les disques
  • Les plaquettes de frein s'usent plus rapidement
  • Limite le dégagement des pneus
  • Moins bon sur terrain mouillé
  • Usure de la jante plus rapide que celle du disque (mais vos roues dureront encore longtemps !)

Alors que les freins à disque n'existent qu'en deux versions, vous trouverez plusieurs types de systèmes de freins sur jante, chacun ayant ses particularités et ses avantages.

Les freins à étrier

Freins à étriers

Un vélo classique a généralement une configuration classique de freins à étrier.

Le mécanisme actionné par le levier de frein est nommé « l’étrier ». Mais il s’agit également d’un type de système de freinage sur jante et aussi le système le plus courant. Un système de freinage à étrier est une unité monobloc en forme de U, montée sur le cadre ou la fourche par un seul trou de fixation. On distingue également les étriers à pivot unique et les étriers à double pivot, qui font référence à l'endroit où les étriers pivotent dans le mécanisme lorsqu'ils sont activés. Les étriers à double pivot, plus puissants, sont les plus courants sur les nouveaux vélos.

Les freins cantilevers

Cantilevers

Les freins cantilever offrent un meilleur dégagement de la boue et plus de puissance.

On trouve des freins de type cantilever sur les vélos de cross, mais en raison de la supériorité des disques dans la boue, les vélos de cross cantilever se font rares. Le système cantilever à traction centrale consiste en deux bras de frein séparés montés de chaque côté de la jante. Serrez vos leviers de frein et le câble est tendu via un câble à traction centrale pour tirer chaque bras de frein en même temps, poussant les plaquettes contre la jante. Les cantilevers offrent deux avantages considérables : un meilleur dégagement des pneus et de la boue et une très bonne puissance de freinage.

Les freins en V

Les freins en V sont une sous-catégorie des freins cantilever, on les retrouve sur les vélos de villes, les vélos de tourisme et les vélos hybrides. Tout comme les freins cantilever, les freins en V sont montés via des bossages sur le cadre, au niveau de la fourche et du hauban, et possèdent deux bras de frein individuels. Mais contrairement au cantilever, ils sont à traction directe et non à traction centrale. Ce qui signifie que lorsque vous appuyez sur le levier de frein, un bras est tiré vers la jante, tandis que l'autre est poussé vers la jante. Les freins en V possèdent une bonne puissance de freinage en ville et beaucoup de place pour les garde-boue.

LES PLAQUETTES DE FREIN DES VÉLOS DE ROUTE SONT-ELLES UNIVERSELLES ?

La réponse est : non. Les plaquettes de frein Shimano ne fonctionnent pas dans un système SRAM, par exemple, et inversement. Comme pour tout type de mix-and-match McGyverying que vous pourriez envisager - et cela vaut également pour les composants tels que les leviers de frein - le mieux est de rester dans une même famille. Cela signifie Shimano avec Shimano, Campagnolo avec Campagnolo, SRAM avec SRAM, etc…

COMMENT DÉFINIR LE TYPE DE FREIN DONT J’AI BESOIN ?

Tout d’abord, il faut déterminer l’endroit où vous pratiquez le plus souvent. Quelles sont les conditions météorologiques, s’il pleut souvent ou non. A quelle fréquence roulez-vous ? Vous pratiquez le vélo de route ou le vélo gravel ? Posez-vous les bonnes questions, elles permettront de déterminer vos préférences en matière de freins sur jantes ou de freins à disques. Mais, attention, les vélos avec des freins sur jantes sont susceptibles de disparaitre bientôt… Aussi, votre budget pourra déterminer votre choix. Si les freins à disque hydrauliques sont plus coûteux que les freins mécaniques, les offres des différentes marques - SRAM Force par rapport aux freins à disque TRP HY/RD, par exemple - détermineront également ce que votre portefeuille peut supporter. Un autre facteur à prendre en compte (que vous choisissiez un frein sur jante ou à disque, mécanique ou hydraulique) sera votre niveau de connaissances en mécanique, certains systèmes sont plus faciles à entretenir que d’autres.

Types de freins

Freins sur jantes ou freins à disque ? Le premier est plus simple et plus léger, mais le second est moderne et plus puissant.

DOIS-JE PLUTÔT UTILISER LE FREIN AVANT OU ARRIÈRE ?

L’utilisation du frein avant ou arrière dépend de la situation dans laquelle vous vous trouvez. N’oubliez pas que votre frein avant possède la plus grande puissance de freinage, il n’est donc pas conseillé de le serrer fortement sans utiliser le frein arrière, vous risquez de passer par dessus votre vélo. Un freinage contrôlé est la clé d'un arrêt ou d'un contrôle de vitesse doux et sans à-coups, et s'obtient en serrant les deux freins ensemble. Le frein arrière est idéal pour réguler la vitesse lorsque vous allez un peu trop vite, que vous empruntez des routes pleines de nids de poule ou que vous êtes dans une situation de mauvaise traction.

DE QUELS TYPES D’ACCESSOIRES AI-JE BESOIN ?

Si vous êtes un peu mécanicien dans l’âme, votre boîte à outils pour les freins devra contenir :

  • Des plaquettes de rechange
  • Des câbles supplémentaires 
  • Un kit de purge pour vos freins à disque. 

Notez que les kits de purge sont spécifiques à chaque marque, ainsi les outils de purge Shimano ne fonctionneront pas avec SRAM, par exemple.
Aussi, vous aurez besoin d’un outil multifonctions pour régler les étriers sur la route, et vos doigts pour tourner les ajusteurs en forme de barillet sur vos câbles pour empêcher les freins de frotter ou les resserrer si vos câbles se sont étirés.

A QUEL MOMENT DOIS-JE CHANGER MES FREINS ?

Il y a 3 manières de déterminer si vos freins sont usés et donc à changer :
- Premièrement, par votre ressenti en roulant. Si vous avez la sensation que l’efficacité du frein a diminué ou qu’il nécessite plus de force pour fonctionner correctement, cela peut être un signe d’usure des plaquettes de frein.
- Deuxièmement, en faisant attention au bruit. Les disques sont des indicateurs notoires de l'usure des plaquettes (et ils sont également très bruyants en cas de contamination de la plaquette). Ils hurlent même par temps sec s'ils sont en fin de vie.
- Et troisièmement, en regardant les plaquettes. Vérifiez les indicateurs d'usure de vos plaquettes de frein sur jante, qui sont généralement imprimés sur le côté des plaquettes. Le contrôle est plus délicat sur un vélo à frein à disque : il vous faudra retirer la roue de la jante, enlever les plaquettes et mesurer le matériau des plaquettes avec un étrier. En général, vous voulez au moins 3 mm de matériau.

Chez The Cyclist House, nous vous conseillons de bien faire attention à l’usure de vos plaquettes de frein à disque. Il est beaucoup moins cher de remplacer seulement les plaquettes plutôt que de remplacer les plaquettes et les disques. Alors soyez vigilant lorsque vous entendrez un bruit de métal contre le métal (c'est la plaque de support de la plaquette de frein qui grince sur le disque).

Pour les freins à disque hydraulique, ils sont à purger lorsqu’ils deviennent spongieux ou lorsque vous devez tirer le levier de frein presque jusqu'à la barre.

CONCLUSION

Vous l’aurez compris, les freins sont des éléments très importants sur un vélo, il faut bien les choisir car ils peuvent vous sauver la vie et aussi vous éviter beaucoup de chutes ! Il est important d’avoir confiance en eux et en leur fonctionnement. Cela permet aussi de prendre beaucoup plus de plaisir à rouler car vous serez maître de la situation et vous pourrez prendre les virages en toute confiance, quelques soient les conditions. En tant que cycliste, vous devez décider vous-même du type de freins que vous préférez et adapter votre choix aux conditions de conduite, aux surfaces et, bien sûr, à votre budget.

Bonne route ! 

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Aufpoppen

Verwenden Sie dieses Popup, um ein Anmeldeformular für eine Mailingliste einzubetten. Alternativ können Sie es als einfachen Call-to-Action mit einem Link zu einem Produkt oder einer Seite verwenden.

Altersüberprüfung

Durch Klicken auf die Eingabetaste bestätigen Sie, dass Sie alt genug sind, um Alkohol zu konsumieren.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique