👋 CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR NOS BONS PLANS DE L'ÉTÉ 🚵

Appelez-nous !

03 90 46 19 52

Nous avons enregistré votre recherche. Consultez votre e-mail régulièrement pour nos suggestions. Bonne route !

dérailleur arrière de vélo de route

Dans cet article

Comment choisir son dérailleur arrière pour vélo de route ?

Dans cet article

Publié le 14 Mars 2024

Le choix du dérailleur arrière revêt une importance cruciale pour optimiser les performances et le plaisir de la pratique du cyclisme. Que l'on soit un cycliste occasionnel, un passionné ou encore un compétiteur sur vélo de route, la sélection du dérailleur adéquat peut faire toute la différence. En effet, chaque discipline cycliste, qu'elle soit orientée vers le loisir, la compétition ou l'aventure, requiert des caractéristiques spécifiques pour le dérailleur arrière afin de répondre aux exigences propres à chaque pratique. Dans cette optique, il est essentiel de comprendre comment fonctionne ce mécanisme, les différents critères à prendre en compte lors du choix de cette pièce, qu'il s'agisse de la fiabilité, de la précision du changement de vitesse, de la robustesse ou encore de la compatibilité avec le type de transmission et le style de pilotage. Cet article vous aidera à comprendre comment bien choisir votre dérailleur de vélo arrière selon vos besoins.

dérailleur arrière de vélo de route

Dérailleur arrière : comprendre son fonctionnement

Le dérailleur arrière remplit deux fonctions principales : changer les vitesses et maintenir la chaîne sous tension. Lorsqu'on actionne la manette, le câble se déplace, ce qui entraîne le déplacement du dérailleur, permettant ainsi à la chaîne de passer sur un autre pignon. Un ressort assure la tension de la chaîne, quelle que soit la taille du pignon utilisé.

 Le dérailleur arrière, élément essentiel d'un vélo à vitesses, se compose de plusieurs éléments : 

dérailleur arrière de vélo de route
  1. La chape : c'est la partie du dérailleur qui supporte les galets de tension et de guidage de la chaîne.
  2. Les galets de tension et de guidage : ils sont montés sur la chape et servent à maintenir la chaîne en tension et à la guider lors du changement de vitesse.
  3. La molette de réglage : elle permet d’augmenter ou de réduire la tension du câble.
  4. La patte de fixation : c'est la partie du dérailleur qui se fixe au cadre du vélo à l'aide d'une vis ou d'un boulon. Elle est généralement conçue pour être interchangeable afin de faciliter le remplacement du dérailleur en cas de besoin.
  5. Les ressorts de tension : ils sont situés à l'intérieur du dérailleur et servent à maintenir la tension de la chaîne, assurant ainsi un passage de vitesse fluide et précis.
  6. Les vis de butée qui permettent de définir la plage de mouvement du dérailleur

Ces éléments travaillent ensemble pour assurer un changement de vitesse efficace et fluide, permettant ainsi au cycliste de s'adapter facilement aux différents terrains et conditions de conduite.

Comment choisir un dérailleur arrière : les critères à prendre en compte

La marque

Assurez-vous que le dérailleur que vous choisissez est compatible avec le groupe de transmission de votre vélo. Les marques que vous retrouverez le plus souvent sont Shimano, SRAM ou Campagnolo. N’étant pas toutes compatibles, évitez de mélanger les marques au sein d’une même transmission comme un dérailleur SRAM avec une manette Shimano et inversement. Par ailleurs, des petits éléments tels que les galets doivent toujours être identiques aux galets d’origine.

Le nombre de vitesses

Il est important que le dérailleur arrière corresponde toujours au nombre de pignons de votre cassette. Par exemple, utilisez un dérailleur 7 vitesses avec une cassette de 7 vitesses. Ne montez pas un dérailleur 9 vitesses avec une cassette 7 vitesses car l'indexation ne fonctionnerait pas. Vous pouvez retrouver le nombre de vitesses en comptant le nombre de pignons qu’il y a sur votre cassette ou en recherchant tout simplement par sa référence.

Chape courte, moyenne ou longue ?

Les dérailleurs sont disponibles en trois versions : chape courte, moyenne et longue.

  • Le dérailleur à chape courte est plus léger et moins vulnérable aux chocs. Réactif et résistant, on le retrouve essentiellement sur des vélos de descente. Il offre une tension de chaîne plus faible, ce qui permet des changements de vitesse plus rapides et plus précis. Il est parfait pour les cyclistes axés sur la performance et les courses.
  • La chape moyenne est généralement adaptée aux vélos équipés de double plateaux. Dans le cadre d'une utilisation sportive, que ce soit sur un vélo de route ou un VTT, l'objectif est d'obtenir un poids minimal et une robustesse maximale. Par conséquent, on cherche à installer une chape aussi petite que possible en fonction de son utilisation.
  • La chape longue : elle est conçue pour les transmissions à deux plateaux. Elle offre une plus grande capacité de chaîne, permettant des changements de vitesse en douceur même avec des écarts de pignons importants. Elle est idéale pour les cyclistes pratiquant le cyclotourisme, l’endurance ou le gravel car elle vous permettra d’installer des cassettes avec des grandes dentures.

Pour connaître la capacité du dérailleur compatible avec le développement de votre vélo, prenez la denture maximum de la cassette - la denture minimum de la cassette + la denture maximum du plateau - la denture minimum du plateau.

Quel dérailleur choisir pour un vélo de route ?

Type de gamme

Afin d’y voir plus clair, voici les modèles habituels que l’on peut retrouver, du bas de gamme jusqu’au plus haut de gamme chez Shimano, Sram et Campagnolo :

 

SHIMANO

SRAM

CAMPAGNOLO

Entrée de gamme 

  • Sora
  • Tiagra
  • Apex
  • Centaur

Milieu de gamme

  • 105
  • Rival
  • Chorus

Haut de gamme

  • Ultegra
  • Force
  • Record

Haut de gamme +

  • Dura-Ace
  • Red
  • Super Record

Niveau de pratique

Le choix du dérailleur arrière de votre vélo dépendra principalement de votre activité, qu'elle soit sportive ou de loisir, ainsi que du type de terrain que vous allez rencontrer. En effet, le nombre de plateaux et la gamme de vitesses de votre monture en dépendent directement. Il est important de noter qu'actuellement, la plupart des vélos de route sont équipés de transmissions à 9, 10, 11 voire 12 vitesses. De plus, les fabricants comme Campagnolo, Shimano et SRAM proposent chacun des dérailleurs arrière adaptés à cette discipline. La montée en gamme va surtout dépendre de votre pratique et du vélo que vous avez. Pour une pratique soutenue, par exemple, on vous conseillera davantage SRAM Force à Rival ou Ultegra à Shimano 105.

Budget

Encore une fois, inutile d’investir dans une transmission haut de gamme si votre vélo ne le justifie pas. Ce serait dommage, le coût de la maintenance et remplacement de pièces sera considérablement plus important et, surtout, vous n’en verrez pas l’intérêt. 

Afin de mieux identifier vos besoins, petit focus sur le leader Shimano : 

SHIMANO

Pour qui ?

Notre avis

Sora

Pour ceux qui débutent dans le vélo de route sans vouloir investir une somme considérable.

Il se distingue par sa robustesse et sa fiabilité. 

Tiagra 

Il constitue un choix idéal pour débuter dans le cyclisme à moindre coût. Cependant, il convient de noter qu'il est limité à 10 vitesses maximum.

Bien qu'un peu plus lourd que le Shimano 105, c'est un excellent compromis entre prix et performance.

105 

Il convient à tous les cyclistes qui veulent se faire plaisir.

LA référence pour les vélos de route. Il se distingue également par le fait qu'il est le groupe le moins cher disponible en 11 vitesses. Il est dorénavant disponible en version Di2. Il bénéficie d'un rapport qualité-prix-fiabilité exceptionnel.

Ultegra

Pour ceux qui recherchent une performance encore plus poussée, notamment les cyclistes qui pratiquent la compétition

Il est largement adopté dans le monde de la compétition. Il se distingue par son extrême fiabilité, sa précision, sa durabilité et son poids considérablement plus léger que le 105. De plus, une version électronique, l'Ultegra Di2, est également disponible pour ceux qui recherchent une performance encore plus poussée.

Dura-Ace

Pour les cyclistes professionnels et les compétiteurs

Il se distingue par son poids extrêmement réduit. Cependant, cette légèreté se fait au détriment de sa durabilité, ce qui en fait un choix moins adapté pour un usage fréquent et dans des conditions météorologiques variées. Il est disponible en version électronique pour ceux qui recherchent des performances ultimes.

Pour info, si SRAM et Shimano sont sur les mêmes gammes de prix, Campagnolo demeure nettement plus onéreux.

👉 Vous hésitez entre la transmission SRAM vs Shimano : quel modèle choisir ?

Mécanique vs éléctronique

Bien que le dérailleur mécanique haut de gamme fournisse une expérience exceptionnelle, la version électronique n’est pas en reste. Elle permet un passage de vitesse beaucoup plus rapide et précis tout en étant très silencieux. Les leaders du marché ont donc opté pour la transmission « électrique » pour certains modèles haut de gamme et intermédiaire tels que Campagnolo (EPS), Sram Eagle AXS, Ultegra, Dura-Ace et Shimano 105 (Di2).

👉 Si votre cœur balance entre la transmission éléctrique vs mécanique, on a écrit un article complet à ce sujet.

Durabilité

En termes de durabilité, le dérailleur mécanique n’a plus rien à prouver. On retrouve encore des vélos avec un dérailleur à la cinquantaine passée. Disons que pour le dérailleur électrique, c'est un peu plus court. Sa batterie intégrée a une durée de vie qui se rapproche plutôt des 8 ans, parfois moins, selon si elle est soumise à de nombreux chocs et vibrations. 

Comment régler un dérailleur arrière ?

Un dérailleur correctement ajusté est essentiel pour éviter les sauts de chaîne, les déraillements et autres bruits indésirables.

Voici comment régler votre nouveau dérailleur arrière étape par étape :

  1. Vérifiez visuellement l'alignement de la patte de dérailleur. Si elle semble tordue, redressez-la ou faites appel à un technicien cycle pour effectuer cette manipulation.
  2. Réglez les butées pour éviter de dérailler. Commencez par la basse puis la haute.
  3. Réglez l’inclinaison du dérailleur. Plus le galet est proche de la cassette, plus vos vitesses passeront de façon précise.
  4. Réglez la tension du câble. 

En vidéo, notre mécanicien vous explique les gestes précis : 

Pour vous faciliter la tâche, et afin que la roue arrière tourne librement, utilisez un pied d’atelier. Il fait d’ailleurs partie de notre liste des plus beaux cadeaux à offrir à un(e) cycliste. 😉

Toutefois, pas de panique, si vous n’êtes pas à l’aise et familier avec le réglage du dérailleur arrière ou avant, faites confiance à votre vélociste préféré.

Pour résumer, choisir le modèle de dérailleur arrière, une version électrique ou mécanique va dépendre de vos besoins, de votre budget, mais aussi du deux roues que vous avez. Si vous voulez obtenir le vélo idéal qui répond à tous vos critères, mais qui est également reconditionné par un mécanicien professionnel et dont le cadre et les composants sont garantis un an, faites confiance à The Cyclist House.

vélos reconditionnés The Cyclist House

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Aufpoppen

Verwenden Sie dieses Popup, um ein Anmeldeformular für eine Mailingliste einzubetten. Alternativ können Sie es als einfachen Call-to-Action mit einem Link zu einem Produkt oder einer Seite verwenden.

Altersüberprüfung

Durch Klicken auf die Eingabetaste bestätigen Sie, dass Sie alt genug sind, um Alkohol zu konsumieren.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique