👋 PORTES OUVERTES CE SAMEDI 24 FÉVRIER - VENEZ DÉCOUVRIR NOS VÉLOS 🚵

Appelez-nous !

03 90 46 19 52

Nous avons enregistré votre recherche. Consultez votre e-mail régulièrement pour nos suggestions. Bonne route !

Les plus beaux cols cyclistes en Alsace

Dans cet article

Les plus beaux cols cyclistes en Alsace

Dans cet article

Publié le 6 juillet 2023

L'Alsace, du fait de sa proximité avec le massif des Vosges, recense une grande diversité de cols, aussi magnifiques que difficiles, sillonnant la région du nord au sud. Pourtant, c'est souvent sa gastronomie, typique et singulière, qui attire les touristes dans cette région la plus à l’est de la France. Mais véritable terre montagneuse, l’Alsace mérite ses lettres de noblesse quand il s’agit de parler vélo. Parce que vous êtes passionné de cyclisme et que vous avez une envie folle d’arpenter les routes et pistes cyclables Alsaciennes, nous avons sélectionné pour vous les 10 plus beaux cols à découvrir, alliant dénivelé positif et … gastronomie locale pour bien récupérer - ou pas !

Voir nos vélos

Les plus beaux cols cyclistes en Alsace.

Les cols incontournables en Alsace

Le plus dur : Le Grand Ballon

C'est sans nul doute le col le plus mythique de la région. Point culminant du massif Vosgien à 1424m, ce col est l'une des portes d'entrée de la célèbre Route des Crêtes. Si vous êtes chanceux, la vue au sommet vous permettra d'apercevoir les Alpes, mais plus encore, poursuivre à vélo sur la Route des Crêtes est presque une nécessité en fois en haut. Considéré par certains comme l'Alpe d'Huez des Vosges, il est possible de grimper le Grand Ballon par de multiples versants (Cernay, Soultz, Geishouse depuis Moosch ou Saint Amarin) mais c'est par Willer-sur-Thur que nous suggérons cette ascension : moins de voitures que par Cernay et ombragé sur la première partie, la fin de la montée offre quant à elle, un panorama verdoyant et le centre de contrôle radar comme point de mire final.

Le Grand Ballon par Willer-sur-Thur : 16 km à 6,1% de moyenne

Col du Grand Ballon 

Le plus emprunté par le Tour de France : Le Ballon d'Alsace

Inscrit pour la 28e fois dans le parcours du Tour de France, à l'occasion de la dernière étape de l'édition 2023, c'est sans aucune contestation possible le col cycliste du massif le plus populaire de la Grande Boucle. Julian Alaphilippe l'a notamment franchi en jaune en 2019 ! Comme son nom l'indique, le ballon a un sommet arrondi qui rend son ascension plus roulante et dégagée sur sa dernière partie. A la frontière de trois départements, vous pourrez gravir cette montée par Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges), ou par Lepuix (Territoire de Belfort). Mais vous l'avez bien compris, notre coup cœur ira pour l'ascension côté Alsacien (Sewen) pour ses quelques passages panoramiques. 

Le Ballon d'Alsace par Sewen : 13,2 km à 5,1% de moyenne

 

Le plus beau : Le col du Wettstein via le Collet du Linge

Haut lieu d'histoire et pouvant être gravi depuis Orbey ou Munster, c'est le deuxième versant que nous vous conseillons, permettant de profiter d'une vue imprenable sur les Hautes Vosges et de la tranquillité des pâturages environnants. Sans difficulté majeure, ce col vous laisse la possibilité de savourer chaque kilomètre ; entre herbages verdoyants et panorama dégagé, sans être embêté par les voitures (si vous passez par Hohrod contrairement à l'ascension par Soultzeren). A 2,5km du sommet, vous trouverez notamment le mémorial du Linge ; une visite du champ de bataille vous replongeant dans la triste Guerre des Tranchées. La nécropole nationale du Wettstein, à la mémoire des soldats français tombés pendant la Première Guerre mondiale, matérialise l'arrivée de ce col.

Le col du Wettstein par Munster et le Collet du Linge : 12,7 km à 5,6% de moyenne

 

Les cols remarquables du Bas-Rhin

Le Mont Saint Odile

Strasbourgeois.e ? C'est le col de référence pour tous les cyclistes et triathlètes de la capitale Européenne. Située à moins d'une quarantaine de kilomètres, c'est la montée la plus accessible à vélo depuis Strasbourg. Trois versants (Barr, Klingenthal, Saint-Nabor) permettent de rejoindre l'abbaye du Mont Saint Odile qui surplombe le piémont des Vosges et donne l'occasion d'apercevoir la cathédrale de Strasbourg. Prenez le temps d'y entrer en poussant votre bicyclette et admirez au passage cette construction faite de grès rose des Vosges ! Amateurs de vélo de montagne en pentes raides et de montées irrégulières, nous avons une préférence pour l'ascension depuis Saint-Nabor qui passe devant le Domaine du Saint Jacques et la route vers Compostelle, mais pour débuter ou reprendre l'entraînement, passez par Klingenthal ; pente régulière et revêtement parfait combleront les amateurs de watts et de vélo aéro !

    Le Mont Saint Odile par Saint Nabor : 8,3 km à 6,2% de moyenne 

    col du mont Saint Odile

    Le Champ du Feu

    Comptant parmi les ascensions les plus longues du Bas-Rhin avec 15 à 20 km selon les versants pour culminer à 1099 m d'altitude, la montée vers la station du Champ du Feu offre un beau défi sportif pour les amateurs de dénivelé positif (910m). Vous y croiserez de nombreux cyclistes strasbourgeois y faire leur fractionné grâce à une pente plutôt régulière. Au sommet, la fameuse Tour du Champ du Feu surplombe une étendue herbeuse idéale pour la randonnée mais aussi et surtout, les pistes de ski au pied desquelles nous suggérons une petite halte pour vous restaurer dans l'une des auberges de la station en contrebas. Moins fréquentée, aux routes un peu plus étroites et aux décors bucoliques, démarrer cette ascension par Rothau (via le camp de concentration du Struthof) ou par Fouday (en passant par Belmont et la Serva ; station de ski été/hiver) sont des options alléchantes.

      Le Champ du Feu par Fouday : 10,7 km à 6,6% de moyenne

       

      Le Grand Wintersberg

      Dans l'intimité des Vosges du Nord et au départ de la station thermale de Niederbronn-les-Bains, cette petite montée en aller-retour se termine au pied de la tour panoramique. Prenez le temps de gravir les quelques marches pour y admirer la vue sur le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, la Forêt Noire voire même la cathédrale de Strasbourg si vous êtes chanceux. Bien que le revêtement permette tout de même une ascension relativement confortable en vélo de route, les amateurs de gravel y prendront beaucoup de plaisir et pourront prolonger leur aventure sur les sentiers offerts par ce spot forestier.

        Le Grand Wintersberg par Niederbronn-les-Bains : 6,4 km à 5,9% de moyenne

         

        Le Haut-Koenigsbourg

        A mi-parcours de la célèbre Route des Vins d'Alsace, la montée du Haut-Koenigsbourg est ombragée : idéale pour fuire les journées étouffantes en été. Bien que quatre versants soient possibles, vous l'aurez bien compris, c'est par Kintzheim, point de passage notable de la Route des Vins, que nous la conseillons. Cerise sur le gâteau, cette montée vous permet de concilier cyclisme et vie de famille ! Partez à vélo pour cette ascension et rejoignez vos proches au sommet pour une visite du Château médiéval du Haut Koenigsbourg ou pour moment ludique à la Montagne de Singes. Tout au sud du Bas-Rhin, ce col dévoile une vue grandiose sur la Plaine d'Alsace, sur la Forêt Noire (Allemagne) ainsi que sur le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges dans lequel les balades à vélo valent le coup. Nous vous proposons donc juste après, nos idées cyclistes pour quelques ascensions Haut-Rhinoises.

          Le Haut-Koenigsbourg par Kintzheim : 8,1 km à 6,2% de moyenne

           

          Les cols à ne pas rater dans le Haut-Rhin

          Le Petit Ballon

          Peut-être moins connu que son grand frère le Grand Ballon, ce col vaut le détour. A l'ombre en été sur sa première partie, cette ascension se termine par quelques lacets un peu plus pentus mais où le panorama qui s'en dégage en vaut le coup. D'abord à flanc de montagne puis sur un petit plateau au sommet, vous apercevrez les stations de ski et les villages vosgiens. Prudence toutefois dans la descente quelque soit le versant : routes étroites et quelques épingles requièrent votre vigilance et de bons freins. A ce sujet, nous avons une préférence pour les freins à disques lorsque la pente s'accroît mais avec des patins en bon état, tout se passera bien.

            Le Petit Ballon par Munster : 11,6 km à 6,6% de moyenne

            col du Petit ballon

            Col de Bramont puis Route des Américains

            Après une pause fraîcheur au lac de Kruth, poursuivez votre balade cycliste par ce col plutôt roulant. Mais plus encore, et c'est peut-être là que notre proposition se corse quelque peu : après la bascule du col de Bramont, tournez à droite et engagez-vous sur la Route des Américains. Porte de sortie de la vallée de la Thur, cette montée à forts pourcentages par moment vous permettra de rejoindre la Route des Crêtes et ses fermes-auberges réputées pour leurs repas marcaires.

              Le col de Bramont par Wildenstein puis Route des Américains : 7,1 km à 5,4% de moyenne puis 4,0 km à 7,3% de moyenne

               

              Col du Calvaire

              Cette montée rejoint la célèbre station du Lac Blanc sur un revêtement impeccable qu'appréciera votre vélo. Au départ d'Orbey, l'enchainement des paysages est varié : pâturages, forêt, falaise au pied de la laquelle niche le Lac Blanc et enfin panorama plus ouvert à l'approche de la station. Les petits plus de ce col : la possibilité de rallonger au calme des praires par Basses Huttes, le crochet par le Lac Noir ou encore la super pâtisserie à mi-montée "à Pairis"

                Le col du Calvaire par Orbey : 6,5 km à 5,8% de moyenne

                 

                Comment se préparer au mieux pour grimper ?

                • Entraînez-vous régulièrement en montée : la position, le cycle de pédalage et les muscles sollicités sont différents lorsque vous roulez en plaine ou en montée. Il apparaît donc important d'emprunter régulièrement des bosses et ascensions afin d’habituer son corps à cet effort différent. Que ce soit une petite côte à répéter plusieurs fois ou un enchaînement de bosses sur un parcours vallonné, toutes les occasions sont bonnes pour travailler spécifiquement cet effort particulier.
                • Adaptez votre matériel : lorsque nous parlons d'ascensions de cols, le choix du braquet est un facteur important de la performance si vous souhaitez atteindre le sommet dans les meilleures conditions. Nous vous conseillons d'adapter votre cassette au pourcentage de pente que vous risquez de rencontrer. Par exemple, une cassette de 11-32 ou 11-34 vous offrira plus de vélocité et vous permettra de tourner davantage les jambes, vous évitant ainsi de devoir "forcer sur les pédales" lorsque la route s'élève fortement. Optez également pour un cadre en carbone, plus léger, et/ou un vélo de montagne, plus adapté à l'enchaînement des cols que les vélos aéro.
                • Gérez votre nutrition : quel que soit votre niveau, l'ascension d'un col est toujours un défi sportif qui demande beaucoup d'énergie à votre corps. Il s'agira alors de répondre aux besoins caloriques et hydriques pour lui permettre de fonctionner normalement et d'éviter la traditionnelle "fringale" de fin de sortie. Nous vous conseillons notamment de vous munir d'une boisson isotonique et d'une barre céréale à consommer petit à petit tout au long de l'ascension. Pour les gourmands, une bonne part de tarte aux myrtilles ou de "käseküeche" (le cheese cake local) vous attend souvent dans les auberges au sommet des cols !
                tarte au fromage blanc
                • Construire et choisir le bon itinéraire : pour que le vélo reste une partie de plaisir, le choix du parcours est primordial. Connaître ses ressources, à la fois physiques mais aussi psychologiques semble donc déterminant au moment de sélectionner les routes à emprunter. Trouver le juste milieu entre dépense physique, défi sportif et passages touristiques n’est pas toujours chose aisée, surtout lorsque la région reste encore à explorer. Pour cela, vous trouverez ci-dessous, les informations essentielles qu’il faut retenir au moment de planifier votre itinéraire et de quantifier l’effort à fournir pour la sortie à venir.


                Que vous souhaitiez visiter la région, vous lancer dans un défi sportif ou tout simplement passer du temps au grand air, l'Alsace dispose de nombreux cols répondant aux aspirations de chaque cycliste. Plus accessibles que les Alpes ou les Pyrénées, les Vosges permettent de passer aisément d’une vallée à une autre, d’un paysage à un autre, grâce à sa pluralité de cols bien entretenus et challengeant. 

                Plus encore, si les enchaînements répétés de cols vous paraissent parfois prolongés et que vous avez envie d’un dénivelé moins important, nous avons ce qu’il vous faut ! Les cols proposés, en particulier dans le Haut-Rhin, se terminent bien souvent sur la Route des Crêtes ou bien, nous pouvons également vous conseiller de longer les Vosges via la fameuse Route des Vins d’Alsace, proposant un parcours vallonné à travers le vignoble et passant par des villages parmi les plus beaux de France.

                 

                The Cyclist House : tous nos vélos
                Article précédent
                Article suivant

                Laissez un commentaire

                Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

                Fermer (esc)

                Aufpoppen

                Verwenden Sie dieses Popup, um ein Anmeldeformular für eine Mailingliste einzubetten. Alternativ können Sie es als einfachen Call-to-Action mit einem Link zu einem Produkt oder einer Seite verwenden.

                Altersüberprüfung

                Durch Klicken auf die Eingabetaste bestätigen Sie, dass Sie alt genug sind, um Alkohol zu konsumieren.

                Recherche

                Panier

                Votre panier est vide.
                Boutique