👋 PORTES OUVERTES SAMEDI 15 JUIN - VENEZ DÉCOUVRIR NOS VÉLOS 🚵

Appelez-nous !

03 90 46 19 52

Nous avons enregistré votre recherche. Consultez votre e-mail régulièrement pour nos suggestions. Bonne route !

Meilleur velo pour grimper : col du Stelvio

Dans cet article

Quel est le meilleur vélo pour grimper ? La sélection The Cyclist House

Dans cet article

Publié le 21 décembre 2023

Pour grimper les cols, il faut avant tout un bon entraînement… Mais il faut aussi un bon vélo de montagne, autrement dit un vélo ultra léger pour maximiser le nombre de watts/kg. Et pour passer sous la barre des 8 kg voire 7 kg, il n’y a pas de secret : il faut miser sur un vélo de route en carbone. Quels sont les meilleurs vélos pour grimper ? Quels sont les points forts des meilleurs vélos de montagne ? Dans cet article, on vous propose une sélection de 5 vélos haut de gamme qui excellent quand la route s’élève (mais pas que !). Pour chacun d’eux, on vous donne les points forts, mais aussi les points faibles (pour un d’entre eux, on n’en a pas trouvé 😅). Allez, on met tout à gauche… en route ! 🚵‍♀️

Specialized Tarmac : le meilleur vélo pour les grimpeurs

Meilleur velo pour grimper : Specialized Tarmac SL7

C’est un des vélos haut de gamme les plus célèbres. Le Specialized Tarmac a été inventé en 2004 et développé petit à petit jusqu’au SL8. Cette toute dernière version a été dévoilée à l’été 2023, d’abord entre les mains de Remco Evenepoel sur les Mondiaux de Glasgow, avant d’être commercialisée dans les semaines qui suivirent.

Le Tarmac, c’est une valeur sûre sur tous les terrains, pour un excellent rapport qualité/prix. On pourra ainsi se procurer la version Pro du SL8 à moins de 10 000 euros, un cap que les autres grandes marques ont franchi depuis longtemps pour leur modèle star.

Entre nous, ça reste bien plus cher qu’un Specialized Tarmac reconditionné par les mécaniciens The Cyclist House 😉

Très bon rouleur, rigide, dynamique, le Tarmac est aussi un excellent vélo de route de montagne. Son poids d’un peu plus de 7 kg le place aussi parmi les plus légers des modèles haut de gamme. Une merveille ! 

Points forts : l'excellent rapport qualité/prix, les performances sur tous les terrains, le poids léger

Points faibles : 🤔 … aucun ? Si vous en trouvez un, on vous laisse nous l’écrire en commentaires 👇👇👇

Pinarello Dogma : design et performances

Meilleur velo pour grimper : Pinarello Dogma

 

Indissociable de la domination de l’équipe Sky dans les années 2010, le Pinarello Dogma est toujours l’arme préférée du team Ineos. Le Dogma est apparu dans le peloton professionnel peu avant l’arrivée de la Sky. À l’époque, il a remplacé le Prince en haut de la hiérarchie des Pinarello de route.

Aujourd’hui encore, son style ne laisse jamais indifférent : fourche Onda aux courbes séduisantes, géométrie asymétrique… Certains détestent (eh oui, ça arrive !) quand d’autres sont complètement sous le charme 🤩

Pourquoi le Pinarello Dogma est un vélo de route pour grimpeur ? Outre son palmarès qui parle pour lui (13 Grands Tours selon nos calculs 😵), le Dogma est un des modèles de route les plus aboutis grâce notamment à sa fibre de carbone haut de gamme T1100 1K. Ce tissage carbone allie à merveille performances et résistance.

Et bien que ce ne soit pas le vélo le plus léger (tout juste au-dessus des 8 kg, ça reste très correct), sa conception géniale lui permet de figurer parmi les meilleurs vélos pour grimper. Son aérodynamisme redoutable lui offre aussi la possibilité de continuer à creuser les écarts dans la vallée. Bref, un vélo complet qui excelle partout. 

Dans sa version neuve, il faudra débourser au moins 10 000 euros pour rouler sur un Pinarello Dogma, une somme plutôt prohibitive donc… En roulant sur un modèle reconditionné d’il y a quelques années, vous pouvez économiser de 30 à 60 % de cette somme. 

Quand on sait que les modèles d’il y a 3 ou 4 ans sont ceux qui ont mené Chris Froome et Egan Bernal à la victoire sur le Tour, on se dit qu’un Pinarello d’occasion c’est largement suffisant pour exploser les chronos !

Points forts : polyvalence, esthétique, performances

Point faible : le prix pour un modèle neuf

Trek Emonda : le vélo de route qui aime la montagne

Meilleur velo pour grimper : Trek Emonda

Moins aéro que le Madone, plus typé performances que le Domane, le Trek Emonda est un pur vélo de montagne. Ce n’est pas pour rien si c’est le choix des coureurs de l’équipe Lidl-Trek lorsqu’ils savent qu’il va falloir grimper… Ultra-léger, ce vélo route pèse moins de 8 kg monté, et son cadre seul est sous les 700 g dans sa version la plus récente ! Qui dit mieux ?

Commercialisé à partir de 2015, le Trek Emonda a été créé pour proposer un vrai vélo de montagne à l’heure où le Madone devenait le bolide des portions rapides qu’on connaît aujourd’hui.

Mais attention, ne croyez pas que ce modèle ne vaut rien sur de longues parties plates. Son design très aérodynamique en font aussi un allié fiable même quand aucun col ne pointe le bout de son nez. 

À noter qu’il existe 2 gammes carbone de l’Emonda : le SL et le SLR, mais aussi (et c’est rare pour un vélo de montagne haut de gamme), une version en aluminium un peu moins chère : l’ALR.

Points forts : poids très léger, confort, une version alu plus accessible

Point faible : manque de polyvalence même s’il peut faire le job dans la vallée

👉 Découvrez tous nos Trek d’occasion reconditionnés !

Giant TCR : le meilleur rapport qualité/prix

Meilleur velo pour grimper : Giant TCR

Chez le plus grand constructeur mondial en termes de volume, on retrouve deux modèles haut de gamme : le Giant Propel pour le plat, et le Giant TCR Advanced pour la montagne ou la distance.

Il faut bien avouer que ce n’est pas le vélo le plus recherché par les connaisseurs. Et pourtant, il est redoutable quand la route s’élève. La preuve, sa version SL a permis à Simon Yates de prendre la 4ème place du Tour 2023 !

Créé il y a 20 ans, le Giant TCR Advanced est un exemple parfait de compromis poids/efficacité/prix maîtrisé. 

Le poids est au niveau de ce qu'on retrouve chez les concurrents : aux alentours de 8 kg selon la version et la taille. Pour atteindre le haut du panier des vélos de montagne, Giant mise sur une fibre de carbone de qualité T1000. 

Question prix, Giant ne se positionne vraiment pas parmi les marques les plus chères en général. Dans sa version premium, le Giant TCR Advanced SL s’offrira à vous pour la somme de 10 000 euros environ. 

Du fait notamment de la renommée de la marque, les vélos Giant gardent une bonne valeur à la revente. Il s’agit donc d’un excellent investissement en plus d’être un très bon vélo pour grimper les cols. 

💡 En choisissant un de nos Giant d’occasion reconditionnés, l’investissement est d’autant plus intéressant… Et en plus, vous bénéficiez de notre garantie d’un an !

Points forts : le bon rapport qualité/prix

Point faible : pas le plus à l’aise sur le plat

BMC Teammachine SLR : un vélo de route polyvalent au top tout le temps 

Meilleur velo pour grimper : BMC Teammachine SLR

La marque suisse BMC a récemment présenté le Teammachine R, son nouveau modèle aéro. En montagne, en revanche, le Teammachine SLR reste le roi chez les Helvètes.

Le SLR, c’est un pur vélo de grimpeur, conçu explicitement pour dépasser ses limites quand la pente s’élève. Léger, rigide, réactif… Il coche toutes les cases d’un vélo de montagne haut de gamme.

Pour faire un petit focus sur le poids, ce BMC Teammachine SLR est sous la barre symbolique des 7 kg en taille M/L. 

Au niveau esthétique, difficile de croire que c’est un vélo de grimpeur, tant la géométrie et les finitions démontrent que l’aérodynamisme a été savamment travaillé. Équipé de roues à profil haut, le SLR est donc largement capable de tenir la comparaison avec des modèles aéros de gammes inférieures. 

Commercialisé entre 5 000 et 10 000 euros selon les versions, le Teammachine SLR est évidemment à prix réduit chez The Cyclist House. Et si vous cherchez un très bon vélo de montagne plus tourné vers l’endurance et l’ultra, jetez aussi un coup d’œil au Roadmachine parmi nos BMC d’occasion reconditionnés.

Points forts : poids très léger, plaisir de pilotage en montagne

Points faible : un ton en dessous par rapport au Tarmac sur le plat pour un prix comparable

 

Avec un de ces cinq vélos de montagne, vous devriez être capable d’affronter n’importe quel col… en théorie ! Car en pratique, grimper l’Alpe d’Huez ou le mont Ventoux ne s’improvise pas. Un entraînement spécifique est nécessaire pour atteindre ces objectifs dans de bonnes conditions.

Nous ne pouvons que vous inviter à utiliser également des braquets adaptés. Si les pros peuvent s’attaquer aux pentes les plus difficiles des cols mythiques des Alpes ou des Pyrénées avec un 39-28, vous constaterez rapidement que ce n’est pas si facile à emmener pour un amateur de niveau moyen. Mieux vaut pouvoir compter sur un 36-32, voire un 36-34 pour être sûr de passer sans encombre.

Dernière chose : soyez attentif à la météo ! ⛅ Le Galibier sous 35 degrés ou le Granon sous la pluie et 4 degrés, c’est très compliqué 😉


Et parce que le vélo en montagne peut se pratiquer ailleurs que sur route, on vous invite aussi à découvrir nos VTT d’occasion reconditionnés, ainsi que nos gravels.

Vélos de marques reconditionnés par The Cyclist House
Article précédent
Article suivant

2 commentaires

  • Un Specialized Aethos, roues Roval Alpinist, léger, sobre, efficace.

    Jean-Yves
  • Bonjour,
    Il n’y a pas que ces 5vélos polyvalents le Lapierre Xelius SL FDJ Thibault Pino a tout gagné et très bon vélo pour montagne et route.
    À bientôt

    Jeannou

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Aufpoppen

Verwenden Sie dieses Popup, um ein Anmeldeformular für eine Mailingliste einzubetten. Alternativ können Sie es als einfachen Call-to-Action mit einem Link zu einem Produkt oder einer Seite verwenden.

Altersüberprüfung

Durch Klicken auf die Eingabetaste bestätigen Sie, dass Sie alt genug sind, um Alkohol zu konsumieren.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique